Anouar Brahem world music contactez-nous
news
Précédent Suivant

contemporain

Anouar Brahem

Site Internet

Présentation du spectacle

Blue Maqams, nouvel album le 13 octobre 2017

avec

Anouar Brahem : oud
Dave Holland, contrebasse
Jack DeJohnette : batterie
Django Bates : piano


Dates exceptionnelles à travers l'Europe en avril 2018 et mars 2019
dont le 8 avril 2018 à La Philharmonie de Paris

En tournée avec 
Anouar Brahem : oud
Dave Holland : contrebasse
Jack DeJohnette : batterie
Django Bates : piano
Nasheet Waits : batterie
 

Engagé depuis ses débuts dans la patiente élaboration d'un univers poétique éminemment personnel célébrant les noces entre la sophistication formelle de la musique de chambre occidentale, la liberté expressive du jazz et la richesse d'une tradition musicale arabe ancestrale dont il est aujourd'hui l'un des plus créatifs représentants, le grand maître de l'oud Anouar Brahem poursuit sa quête universaliste d'harmonie avec un nouveau projet résolument tourné vers le jazz et ses valeurs d'ouverture.
Plus que jamais “passeur” entre les hommes, les cultures, les genres et les époques, Anouar Brahem, reprenant en quelque sorte les choses là où il les avaient laissées il y a 20 ans avec l'album ECM “Thimar” enregistré déjà en compagnie du contrebassiste anglais Dave Holland (et de son compatriote John Surman), a mis sur pied à cette occasion une petite formation virtuose en greffant autour de ces retrouvailles réjouissantes l'allégresse et la sophistication harmonique du piano de Django Bates et la subtilité rythmique de la légende de la batterie Jack DeJohnette.

A partir de compositions originales alliant un grand raffinement mélodique à des structures formelles volontairement simples permettant de laisser toute sa place et sa puissance créative au geste de l'improvisateur, Anouar Brahem développe avec ce nouveau groupe un univers lyrique à la fois d'une totale cohérence esthétique et d'une grande diversité d'humeurs.
Multipliant les combinaisons instrumentales offertes par la configuration de l'orchestre (solo(s), duo(s), trio(s) jusqu'au groupe au grand complet donnant toute la mesure de son engagement rythmique et expressif), Anouar Brahem, travaillant simultanément sur la finesse des alliages de timbre, la délicatesse des équilibres dynamiques entre les instruments et la richesse de propositions générées par l'interaction continuelle entre ces grands improvisateurs, met en évidence ici la force d'intégration de sa poétique et la richesse de sa vision musicale, profondément humaniste.
 


Egalement en tournée : The Astounding Eyes of Rita

Un répertoire issu de l'album du même nom, publié en 2008 et basé sur l'oeuvre du poète palestinien Mahmoud Darwich.
 



Avec :
Anouar Brahem : oud
Klaus Gesing : clarinette basse
Björn Meyer : basse
Khaled Yassine : darbouka, bendir


Précédent album : Souvenance
Musique pour oud, quartet et orchestre à cordes

Sortie janvier 2015 chez ECM

Ce projet est présenté sur scène :
    - en version quartet
avec Anouar Brahem (oud), François Couturier (piano), Klaus Gesing (clarinette basse), Björn Meyer (basse)
   - en version quartet avec un ensemble à cordes de 20 musiciens

 




Depuis la parution de The Astounding Eyes of Rita en 2009, le maître de l’oud tunisien a longuement muri et travaillé sur un projet original, réunissant un ensemble à cordes à un quartet formé par le pianiste François Couturier, musicien essentiel de ses groupes antérieurs, le clarinettiste Klaus Gesing et le bassiste Björn Meyer (tous deux déjà membres de son précèdent quartet), et lui-même au oud.

En associant pour la première fois un ensemble à cordes à son travail de composition, il nous livre ici une musique surprenante et personnelle , tissant des liens inédits entre des univers musicaux très différents.

On retrouve dans cette musique les atmosphères apaisées d’un grand raffinement de timbre de ses oeuvres précédentes et tout également des climats d'une impressionnante charge dramatique.

Toujours d’une grande puissance mélodique, chaque morceau se déploie dans un climat de recueillement et de concentration extrême, à la manière d'un rêve éveillé.

" Souvenance " a été présenté pour la première fois le 10 juillet 2014, en ouverture de la 50ème session du Festival International de Carthage, en Tunisie, devant 7500 spectateurs.

Première Européenne le 4 décembre 2014, Prinzregenten theater, Munich, Allemagne

 

musique | humour | danse
2018 © Acces Concert Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web Studionet