Anouar Brahem world music contactez-nous
news
Précédent Suivant

contemporain

Anouar Brahem

Site Internet

Présentation du spectacle

 

Anouar Brahem Quartet - Nouveau répertoire


Anouar Brahem : oud
Klaus Gesing : clarinette basse, saxophone soprano
Björn Meyer : guitare basse
Khaled Yassine : bendir, darbouka, percussions

Depuis près de quarante ans et avec une discographie riche désormais de pas moins de 11 albums parus chez ECM Records, Anouar Brahem n’aura cessé de remettre en jeu la tradition musicale arabe millénaire, dont son oud est l’emblème le plus délicat, en la confrontant aussi bien aux principes libertaires de l’improvisation propre au jazz moderne qu’aux sophistications harmoniques de l’écriture savante occidentale et aux raffinements formels d’autres cultures ancestrales orientales.

Multipliant les rencontres interculturelles et les mise-en-relations d’univers dont personne avant lui n’aurait pu soupçonner les potentielles familiarités, Anouar Brahem crée en 2009, à l’occasion de l’enregistrement de son disque "The Astounding Eyes of Rita", un groupe proposant la douce fusion entre la clarinette basse étonnamment fluide de l'Allemand Klaus Gesing, la guitare basse tout en souplesse du Suédois Björn Meyer, et ce mélange de sophistication ascétique et de lyrisme sensualiste propre à la musique orientale, décliné ici par les sonorités de l’oud étroitement entremêlées au tapis de percussions du Libanais Khaled Yassine. Plébiscitée partout dans le monde pour la richesse de son répertoire et les subtilités de son instrumentation, cette formation, dix ans plus tard, non seulement est toujours d’actualité, plus vivace et créative que jamais, mais Anouar Brahem, qui s’était pourtant fait une règle tacite de ne jamais regarder en arrière et de constamment renouveler son inspiration en accompagnant chaque nouveau projet de formules orchestrales inédites, a décidé de prendre acte de la pérennité de cette association en ajoutant un nouveau chapitre à son histoire.

S’appuyant sur ces années d’expériences partagées, grâce auxquelles le groupe n’aura cessé de gagner en cohésion et en confiance collective, Anouar Brahem entreprend dans cette nouvelle aventure de non seulement mettre au défi d’un nouveau répertoire le vocabulaire et les qualités propres à la formation, mais de revisiter au prisme de cet univers sonore singulier ses propres territoires en osant pour la première fois jeter un regard rétrospectif sur sa carrière, en mêlant à quelques compositions habituelles du quartet une poignée de morceaux anciens empruntés à d’autres projets. Explorant toujours plus avant les potentialités orchestrales d’une instrumentation funambulesque relevant d’une sorte de musique de chambre transculturelle d’une grande modernité, Anouar Brahem et ses compagnons inventent un univers onirique et cotonneux empruntant sa poésie raffinée et son sens de l’espace immensément dilaté autant aux traditions méditatives orientales qu’au jazz. Cette musique aussi rigoureuse que poétique, qui oscille sans cesse entre pudeur et sensualité, nostalgie et recueillement, est un magnifique voyage intimiste et spirituel au cœur du son.
 

 

Anouar Brahem Quartet - The Astounding Eyes of Rita


Anouar Brahem : oud
Klaus Gesing : clarinette basse
Björn Meyer : guitare basse
Khaled Yassine : bendir, darbouka
 


 

Avec ce quartet, Anouar Brahem ose le choc des cultures et tisse des liens inédits entre les brumes métaphysiques du romantisme allemand, les immensités glacées du grand Nord et la clarté aveuglante du Moyen Orient.
Sur le tapis subtil et mouvant des percussions du Libanais Khaled Yassine, rehaussées par la basse électrique tout à la fois sobre, pulsative et hyper mélodique du Suédois Björn Meyer, Anouar Brahem, alternant motifs géométriques propres à la tradition arabe et exquises ornementations tout droit tirées de miniatures persanes, entrelace les lignes serpentines et sensualistes de son oud à la plainte vaporeuse de la clarinette basse de l’Allemand Klaus Gesing.

Passant de climats incantatoires et alanguis à des formes plus austères et ascétiques, les quatre musiciens, comme en apesanteur, inventent un univers onirique et cotonneux empruntant sa poésie raffinée et son sens de l’espace immensément dilaté autant au jazz nordique qu’aux traditions méditatives orientales. Cette musique rigoureuse oscille sans cesse entre pudeur et sensualité, nostalgie et recueillement.
Un magnifique voyage intimiste et spirituel au cœur du son.

 


Souvenance
Janvier 2015 chez ECM, musique pour oud, quartet et orchestre à cordes

Ce projet est présenté sur scène :
    - en version quartet
    - en version quartet avec un ensemble à cordes

Anouar Brahem : oud
Klaus Gesing : clarinette basse
Björn Meyer : guitare basse
François Couturier : piano
 





Depuis la parution de The Astounding Eyes of Rita en 2009, le maître de l’oud tunisien a longuement muri et travaillé sur un projet original, réunissant un ensemble à cordes à un quartet formé par le pianiste François Couturier, musicien essentiel de ses groupes antérieurs, le clarinettiste Klaus Gesing et le bassiste Björn Meyer (tous deux déjà membres de son précèdent quartet), et lui-même au oud.

En associant pour la première fois un ensemble à cordes à son travail de composition, il nous livre ici une musique surprenante et personnelle , tissant des liens inédits entre des univers musicaux très différents.

On retrouve dans cette musique les atmosphères apaisées d’un grand raffinement de timbre de ses oeuvres précédentes et tout également des climats d'une impressionnante charge dramatique.

Toujours d’une grande puissance mélodique, chaque morceau se déploie dans un climat de recueillement et de concentration extrême, à la manière d'un rêve éveillé.

" Souvenance " a été présenté pour la première fois le 10 juillet 2014, en ouverture de la 50ème session du Festival International de Carthage, en Tunisie, devant 7500 spectateurs.

Première Européenne le 4 décembre 2014, Prinzregenten theater, Munich, Allemagne

 

Album précédent

Blue Maqams
13 octobre 2017 chez ECM


Anouar Brahem : oud
Dave Holland : contrebasse
Jack DeJohnette : batterie
Django Bates : piano



 

Engagé depuis ses débuts dans la patiente élaboration d'un univers poétique éminemment personnel célébrant les noces entre la sophistication formelle de la musique de chambre occidentale, la liberté expressive du jazz et la richesse d'une tradition musicale arabe ancestrale dont il est aujourd'hui l'un des plus créatifs représentants, le grand maître de l'oud Anouar Brahem poursuit sa quête universaliste d'harmonie avec un nouveau projet résolument tourné vers le jazz et ses valeurs d'ouverture.
Plus que jamais “passeur” entre les hommes, les cultures, les genres et les époques, Anouar Brahem, reprenant en quelque sorte les choses là où il les avaient laissées il y a 20 ans avec l'album ECM “Thimar” enregistré déjà en compagnie du contrebassiste anglais Dave Holland (et de son compatriote John Surman), a mis sur pied à cette occasion une petite formation virtuose en greffant autour de ces retrouvailles réjouissantes l'allégresse et la sophistication harmonique du piano de Django Bates et la subtilité rythmique de la légende de la batterie Jack DeJohnette.

 

A partir de compositions originales alliant un grand raffinement mélodique à des structures formelles volontairement simples permettant de laisser toute sa place et sa puissance créative au geste de l'improvisateur, Anouar Brahem développe avec ce nouveau groupe un univers lyrique à la fois d'une totale cohérence esthétique et d'une grande diversité d'humeurs.
Multipliant les combinaisons instrumentales offertes par la configuration de l'orchestre (solo(s), duo(s), trio(s) jusqu'au groupe au grand complet donnant toute la mesure de son engagement rythmique et expressif), Anouar Brahem, travaillant simultanément sur la finesse des alliages de timbre, la délicatesse des équilibres dynamiques entre les instruments et la richesse de propositions générées par l'interaction continuelle entre ces grands improvisateurs, met en évidence ici la force d'intégration de sa poétique et la richesse de sa vision musicale, profondément humaniste.
 

 

 

 

musique | humour | danse
2020 © Acces Concert Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web Studionet
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus J'accepte