Angélique Ionatos * contactez-nous
news
Précédent Suivant

world music

Angélique Ionatos

Site Internet

Présentation du spectacle

En tournée sur 2017/2018 avec 4 formations :

- Solo pour les lieux jusqu'à 300 places environ

- Duo avec Katerina Fotinaki (guitare & voix) Spectacle créé aux Lilas au Triton le 13 décembre 2016
Un coup de foudre qui dure…. Dix ans de complicité, une collaboration artistique qui ne s’est jamais démentie et qui s’est enrichie au fil de bien des spectacles. On se souvient de leur disque et leur spectacle « Comme un jardin la nuit ». Aujourd’hui, elles se retrouvent pour un nouveau duo et puisent dans leur répertoire commun que viendront compléter de nouvelles musiques composées par l’une ou par l’autre. Avec elles, tout est passion et humour, délicatesse et profondeur, leurs voix se mélangent avec bonheur, l'une grave et chaude, celle d'Angélique Ionatos, l'autre cristalline et légère de Katerina Fotinaki, leurs doigts courent sur les cordes et les guitares n'ont jamais vu pareille virtuosité.

- Nouveau trio
Angélique Ionatos, (voix guitares)
Henri Agnel (Cetera, Oud, Rebec, Guitare, Zarb..)
Idriss Agnel (percussions Oudou, Zarb, Cajon, …)
Après le succès unanime de l’album « Reste la lumière » et de ses récitals d’une intensité profonde, empreints de révolte et de mélancolie, Angélique Ionatos prend le temps d’une récréation et retrouve son complice Henri Agnel quelque vingt ans après leur magnifique " chansons nomades".
Ils seront accompagnés pour ce nouveau spectacle, du multi-instrumentaliste et percussionniste Idriss Agnel.
Une promenade vagabonde dans un répertoire plus lumineux, insolite où ils réservent quelques magnifiques surprises. Voix d’Angélique Ionatos et instruments d’Henri Agnel se mêlent à nouveau avec jubilation et générosité.

 

- la formation de l’album "Reste la lumière" en trio ou quartet elle sera accompagnée par Claude Tchamitchian (contrebasse), Gaspar Claus (violoncelle), Katerina Fotinaki (guitare & voix)
 

Avec près d'une vingtaine d'albums à son actif en quarante années de carrière, Angélique Ionatos est une chanteuse et guitariste considérée comme une figure essentielle sur la scène internationale.
Son nouvel album studio, le premier depuis dix ans, est un disque intégralement chanté et basé sur des poèmes grecs, en réponse à la situation de son pays.
Un album qui sonne définitivement comme un cri de résistance, et dont la tension prend instantanément aux tripes. Le fabuleux jeu de guitare d'Angélique, percutant et précis, et l'évidente beauté de son chant, parviennent à toucher profondément.

 

Nouvel album " Reste la lumière - ΜΕΝΕΙ ΤΟ ΦΩΣ "
le 23 octobre 2015 chez Ici d'ailleurs

Premiers extraits de l'album :




Près d'une vingtaine d'albums à son actif en quarante années de carrière, Angélique Ionatos est une chanteuse et guitariste considérée comme une figure essentielle sur la scène internationale.
Son nouvel album studio, le premier depuis dix ans, est un disque intégralement chanté et basé sur des poèmes grecs, en réponse à la situation de son pays.
Un album qui sonne définitivement comme un cri de résistance, et dont la tension prend instantanément aux tripes. Le fabuleux jeu de guitare d'Angélique, percutant et précis, et l'évidente beauté de son chant, parviennent à toucher profondément.
Angélique célèbrera son retour sur scène à Paris avec un concert au Café de la Danse le mercredi 18 novembre (billets ici), avant une tournée internationale en 2016.

Présentation de l'album

Télécharger la note d'intention d'Angélique Ionatos
Télécharger les textes de l'album


Guitariste et chanteuse grecque hors pair, Angélique Ionatos, forte de 40 ans de carrière et à l’origine de près d’une vingtaine d’albums, revient cet automne avec un nouvel album à paraître chez Ici, D’Ailleurs… qui s’annonce comme l’une de ses œuvres les plus abouties.

La carrière d’Angélique Ionatos est peu commune. A 15 ans, elle quitte son pays natal pour la Belgique puis la France. Elle y enregistre son premier album, chanté en français, en compagnie de son frère Photis. Le succès d’estime est immédiat puisque Résurrection obtient le grand prix de l’académie Charles-Cros, scellant ainsi une relation forte avec la France.

L’univers d’Angélique Ionatos est indissociable de ceux de la poésie et de la littérature. Elle compose à de nombreuses reprises sur des textes d’auteurs reconnus, parmi lesquels Odysseus Elytis, Oscar Wilde ou encore Pablo Neruda. Elle est également très sollicitée par le monde du théâtre, et notamment celui de Sartrouville au sein duquel elle est artiste associée entre 1989 en 2004 et dont la plupart des créations sont co-produites par le Théâtre de la Ville de Paris.

En 2014, elle s’attelle finalement à la composition de son nouvel album. Un disque intégralement chanté et basé sur des poèmes grecs, en réponse à la situation de son pays la Grèce. Un album qui sonne comme un cri de résistence. Il en devient difficile de décrire les sensations procurées par son écoute tant la tension qu’il dégage prend aux tripes. Le fabuleux jeu de guitare d’Angélique, percutant et précis, y est pour beaucoup. Mais c’est aussi par l’évidente beauté de son chant, pourtant très influencé par les tonalités funèbres du thrène, qu’elle parvient à toucher profondément son auditoire. Un album sur le fil du rasoir, dans lequel l’euphorie côtoie de très près le spleen.

Comme à son habitude, Angélique Ionatos est ici accompagnée de plusieurs musiciens. On notera la présence de Gaspar Claus (violoncelle) et Cesar Stroscio (bandonéon) dont les interventions accentuent la force évocatrice du disque. On y retrouvera aussi Katerina Fotinaki, avec qui elle a déjà collaborée à plusieurs reprises (Anatoli, Comme un Jardin la Nuit…) ainsi que Claude Tchamitchian et Renaud Garcia Fons à la contrebasse.

La voix d’Angélique Ionatos incarne une volonté de mouvement. Elle témoigne en filigrane d’un discours politique porté par la vision d’une Grèce sous pression. Son engagement est celui de l’ouverture, de l’acceptation des angoisses pour mieux les combattre, notamment par la transmission de sa culture natale. Un disque sombre mais plein d’espoir transcendé par la force de ses convictions.

 



 

 

musique | humour | danse
2017 © Acces Concert Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web Studionet